Contre virus et marées

Les Paroles solidaires de l’Institution Notre-Dame Saint-François arrivent jusqu’à nous !

C’est en septembre 2019 que les élèves de l’Institution Notre-Dame Saint-François d’Evreux, accompagnés par leurs professeurs, se sont lancés un défi dantesque. « Et si on écrivait un livre avec tous les élèves du collège et du lycée ?… Et si en plus on le publiait ? »

Cela peut paraître simple, énoncé ainsi. Mais le collège et le lycée, ce sont 32 classes, presque 800 élèves et une équipe enseignante déjà impliquée dans de nombreux projets sportifs et culturels.

Eh bien, malgré l’ampleur de la tâche, en septembre 2019, le projet est lancé.

Il faut dire, que nous ne manquions pas de motivation. Nous avions décidé que les bénéfices de la vente de ce livre seraient entièrement reversés à l’association « Asperger-Accueil » qui soutient depuis des années de nombreux projets d’accompagnement de jeunes autistes et de leurs familles. Certains scolarisés chez nous.

 

Mer calme avant la tempête.

Jusqu’en mars 2020, tout se déroula sans trop de difficultés. Dans chaque classe, un ou deux enseignants acceptèrent d’encadrer les élèves dans l’écriture de poèmes ayant pour thème « Handicap et solidarité ». L’écriture avançait et les jeunes s’investissaient dans le projet.

Pendant ce temps, les élèves de la classe de CAP vente 1ère année organisaient la partie commerciale et logistique de l’opération (communication, affiches, tracts, bons de pré-commande…) pendant que les élèves de CAP Vente 2ème année, aidés par leur professeur d’arts appliqués, concevaient l’illustration qui servirait pour la couverture du livre.

En janvier, nous avions l’ensemble des productions littéraires et graphiques des élèves. Chaque enseignant avait envoyé les textes à l’éditeur ébroïcien (Le Rire du Serpent – Cabane d’édition) pour qu’il prépare le montage du livre (première mise en page avant d’envoyer le fichier au maquettiste).

Début février, le maquettiste renvoyait la maquette « avant corrections » du livre. Tous les enseignants impliqués dans le projet passèrent leurs vacances à le relire pour repérer les dernières fautes d’orthographe et les problèmes de typographie.

Fin février, les corrections faites, nous étions prêts à envoyer les fichiers à l’imprimeur. Il ne nous restait plus qu’une étape, diffuser l’information auprès des familles, amis, etc.

Le mercredi 11 mars 2020, nous passions dans toutes les classes pour distribuer les carnets de pré-commandes aux élèves de l’Institution pour qu’ils commencent le démarchage auprès de leurs familles, amis, voisins…

Et… le lendemain soir, nous apprenions que le pays serait confiné !

La tempête !

Tout était annulé ! Nous ne verrions plus les élèves pendant de longues semaines.

Les portes ouvertes de l’Institution, prévue en mai avec une longue table dans les couloirs pour des séances de dédicaces de nos élèves : Annulées !

Les séances de dédicaces prévues à la librairie L’Oiseau Lire d’Evreux par petits groupes d’élèves : Annulées !

L’année scolaire terminée, le projet solidaire était tombé dans l’oubli pour cause de COVID.

Septembre 2020 : Le renouveau !

Loin de nous décourager, et malgré l’absence de nos élèves de troisième et de terminale qui avaient obtenu leur diplôme en juin et étaient partis vers d’autres cieux, nous remîmes le couvert.

La classe de CAP vente 2ème année (anciennement CAP Vente 1ère année) se remit au travail et relança la communication dans toutes les classes. Cette fois, nous en étions certains, le livre sortirait à l’occasion de notre grande soirée de remise des diplômes du 13 novembre 2020.

Mais…

Confinement II : le retour.

Le 28 octobre 2020, tous nos efforts étaient à nouveau anéantis par un deuxième confinement !

Bien qu’il soit plus léger que le précédent et permette à nos élèves d’assister à leurs cours, la soirée de remise de diplômes était annulée et les dédicaces, reprogrammées à la librairie L’Oiseau Lire, le furent également…

Une naissance, malgré tout.

Le vendredi 13 novembre 2020, bien que la soirée festive n’eût pas lieu, le « livreur-cigogne » de l’imprimeur livra une palette de livres à l’Institution et nous pouvions commencer la distribution des livres précommandés et montrer au monde entier le fruit d’un travail acharné et persévérant.

Merci !

Merci à tous les élèves qui ont su nous montrer que les jeunes connaissaient encore le sens du mot « solidaire » et qu’ils savaient encore écrire.

Merci à tous les enseignants qui ont porté ce projet.

Merci à la direction de l’Institution Notre-Dame Saint-François qui nous a fait confiance dès le départ et qui nous a soutenus pendant près d’un an et demi.

Merci à vous tous qui avez lu cet article jusqu’à son terme et qui vous apprêtez à soutenir notre projet en vous procurant ce bel ouvrage de 432 pages (pour seulement 10 €) en téléchargeant le bon de commande ICI

Rémy Brument-Varly

Professeur de Lettres-Histoire

Rejoindre les 1,000 élèves déjà présents dans l’institution

Suivre l’actualité de l’institution Notre-Dame Saint-François :